Je suis prof et ce n’est pas rien !

Une fois n’est pas coutume, je me laisse donc aller à un billet qui concerne une affaire JE SUIS PROFcolepersonnelle. Enfin disons une affaire personnelle que je vois tendre bien au-delà de moi, vers le corps professoral tout entier, vers celles et ceux qui, trop souvent abrutis par le système, ne croient plus en leurs capacités de changer le monde par l’éducation. Ceci est un témoignage qui pourrait remettre de l’âme là où on se contente bien trop souvent des évaluations.

Lire la suite

De la logique des clowns et des marionnettes.

Laurent Wauquiez, nouveau président de la région AURA voulaient mettre des portiques de sécurité avec détecteurs de métaux à l’entrée de tous les lycées sous sa responsabilité. Face à l’infaisabilité pointée par plusieurs proviseurs, il a fait marche arrière. Mais pour sauver sa communication il propose aux établissements d’installer des portiques avec des caméras mais sans les détecteurs. 1000 000 € l’installation, 20 000 000 pour la Région, alors que les lycées souffrent de plus en plus du manque de personnels et de moyens pédagogiques, voilà qui semble inacceptable. Seulement qui résiste ? C’est ce que j’ai voulu savoir dans mon propre établissement dont le Conseil d’Administration a validé la proposition. C’est la raison de cette lettre que j’ai adressée à mes collègues.

Lire la suite

La propagande de guerre est arrivée ! (humeur)

Le chef des armées françaises l’a dit : nous sommes en guerre. Son premiervaincre ministre a ajouté que la première des libertés était la sécurité reprenant ainsi les mots de le pen père. Hier donc, fidèle au chef de la Vème République, France 2, télévision d’Etat, a développé une propagande guerrière pour persuader le Peuple. Persuader car les ficelles étaient tellement grosses qu’elles n’avaient aucune chance de convaincre. Quelle est la mécanique à l’oeuvre ? Un petit décryptage rapide de ce qu’il m’a été possible de supporter.

Lire la suite

Pourquoi un Rassemblement citoyen écologique et solidaire ?

Un peu partout sur les réseaux et par email circulent appel à l’unité à gauche pour les Régionales en Auvergne Rhône-Alpes et interpellations plus ou moins violentes mais toujours critiques à l’égard du Rassemblement construit autour de citoyens non encartés, du Parti de Gauche et Ensemble! (membres du Front de Gauche), EELV, Nouvelle Donne et la Nouvelle Gauche Socialiste. Silencieux depuis que les instances du Parti Communiste Rhône-Alpes Auvergne ont fait entériner leur volonté de partir seuls dans ces élections par leurs adhérents, il devient aujourd’hui impossible de se taire face à ce qui est une véritable campagne de désinformation et de nuisance qui laissera des traces. A travers une série de fausses vérités, ce sont des militants, des amis, des camarades qui se retrouvent pris en otages, sommés de se rallier à un seul point de vue. Étrange campagne pour l’unité alors que dès le mois d’avril, contre notre volonté, était mis fin au travail Front de Gauche que Ensemble ! et le Parti de Gauche avaient proposé pour arriver forts et unis pour ces échéances. Étrange aussi l’écho de cet appel à l’unité aujourd’hui alors que celui que nous avions lancé début juin, quand tout était encore permis, est resté sans réponse…

Mais comme cette situation interroge tous ceux qui, attachés au Front de gauche, espéraient son unité à l’occasion de cette échéance importante, à la suite de ma camarade Corinne Morel Darleux avec qui nous avons vécu cette période depuis le mois d’avril, à mon tour de témoigner personnellement pour donner à comprendre le déroulé des événements à celles et ceux que je sais sincères.

Lire la suite

OUI ! JE SUIS CHARLIE ! Et alors ?

Fallait-il participer aux rassemblements de dimanche ? Ne fallait-il pas ? Les débats ont souvent été houleux et depuis deux jours les « je ne suis pas Charlie » fleurissent. Et pourquoi pas ?! Mais certains arguments charlieunequi sont avancés pour les justifier m’empêchent de dormir. Réellement. D’un côté il y aurait des moutons de Panurge, de l’autre une avant-garde éclairée solitaire qui sait ce qui est bien pour le Peuple dont elle se tient soigneusement à l’écart depuis toujours, en profitant de son temps libéré en restant chez elle pendant que ce Peuple s’exprime, pour dire pourquoi le Peuple est composé de cons incapable de penser par eux-mêmes.

J’aime beaucoup Frédéric Lordon ! Je m’en nourris souvent, m’en sers parfois d’appui et ne l’ai jamais considéré de cette engeance prétentieuse dont je parle. Mais le dernier texte tiré de son intervention à la soirée « La dissidence, pas le silence ! » organisée par le journal Fakir, et les propos qui accompagnent souvent sa diffusion sur les réseaux, troublent mon sommeil. Il me fallait donc écrire pour ne pas crier et réveiller la maisonnée. Alors, je n’ai pas le temps mais je le prends parce que tout ce que je lis depuis plusieurs jours sur le sujet m’anéantit presqu’autant que les événements eux-mêmes.

Lire la suite

L’illusion de la voiture électrique verte individuelle !

La voiture électrique est un élément essentiel (et pour tout dire le seul ) du dispositif prévu par la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) afin de limiter nos émissions de gaz à effet de serre (GES) dans les transports. Mais avant de produire ici un texte assez long et synthétique sur cette loi, les propos de Jean-Luc Mélenchoniv sur la voiture électrique m’ont poussé à faire quelques petites précisions personnelles sur ses positions, mais aussi sur les ambitions de Ségolène Royal sur ce sujet. Pas question de penser sans accepter qu’un avis contraire puisse exister, voilà pourquoi j’exprime ici les raisons de mon désaccord.

Lire la suite

Science, écologie et démocratie

Du siècle des Lumières, nous avons fait le choix de Voltaire contre Rousseau, du libéralisme contre la liberté. Un article de Gérard Kafadaroff dans Economie Matin.fr, publié ce samedi 27 juillet 2014, reflète typiquement cette pensée rationaliste, voire scientiste, qui a fait du XXème siècle celui d’abus inconsidérés que l’histoire jugera sûrement avec sévérité. Ce mode d’appréhension du monde est d’autant plus dangereux et néfaste qu’il a nécessairement des implications politiques terribles. Laissant croire à l’objectivité absolue de la science posée alors comme la source de la seule vérité, il encourage nos décideurs à détruire notre écosystème et tente de supprimer tout recours à la démocratie.

Lire la suite