De la logique des clowns et des marionnettes.

Laurent Wauquiez, nouveau président de la région AURA voulaient mettre des portiques de sécurité avec détecteurs de métaux à l’entrée de tous les lycées sous sa responsabilité. Face à l’infaisabilité pointée par plusieurs proviseurs, il a fait marche arrière. Mais pour sauver sa communication il propose aux établissements d’installer des portiques avec des caméras mais sans les détecteurs. 1000 000 € l’installation, 20 000 000 pour la Région, alors que les lycées souffrent de plus en plus du manque de personnels et de moyens pédagogiques, voilà qui semble inacceptable. Seulement qui résiste ? C’est ce que j’ai voulu savoir dans mon propre établissement dont le Conseil d’Administration a validé la proposition. C’est la raison de cette lettre que j’ai adressée à mes collègues.

Lire la suite